Mirza Publishing ou le livre du futur

Ils sont arrivés il y a neuf mois de Paris. Installés à Pessac, Astrid Dupont-Fauville et son conjoint Bertil Scali ont été journalistes et sont aujourd’hui agents littéraires et éditeurs. Via Litcom, leur agence de création de contenu éditorial et littéraire, ils représentent les auteurs auprès de maisons d’édition, de marques et d’agences publicitaires. Le carnet de plumes du couple est bien fourni. Ils collaborent avec David Foenkinos, Véronique Ovaldé ou Marie Darrieussecq. En s’installant dans la métropole, Astrid Dupont-Fauville et Bertil Scali ont anticipé l’arrivée de la LGV en 2017. Une fois par semaine, ils regagnent la capitale pour des rendez-vous professionnels et le reste du temps, travaillent de chez eux. « Cela fonctionne bien, nous avons trouvé un cadre propice pour notre activité. Dans la création de notre entreprise culturelle, il y avait derrière une quête de liberté », expose Astrid Dupont-Fauville. Depuis janvier dernier, Litcom est adossé à Mirza Publishing. Cette maison d’édition 100 % digitale a sorti son premier livre 2037, la société des possibles, hier. L’ancienne ministre des Sports, Chantal Jouanno y dresse un portrait du monde dans 20 ans. Prochaine publication : Les Chroniques d’une vie parisienne de Lola Marois. « Nous préparons aussi un Traité de déradicalisation à l’usage des jeunes générations avec Tareq Oubrou », annonce la jeune femme. www.mirzapublishing.com 

Laurie Bosdecher, Sud-Ouest (01/04/2016)